Tag Archives: bitcoin

Vers une mort des Bitcoins et des Litecoins

bitcoin death

Cela fait désormais un mois que le cours du Bitcoin se casse méchamment la gueule, idem pour celui du Litecoin qui est directement lié au Bitcoin.

Sommes-nous en train d’assister à un mort à petit feu des cryptocurrencies ? Pourquoi ces monnaies virtuelles qui ont suscité tant d’intérêts autrefois sont désormais délaissées ?

Les crypto monnaies tels que les Bitcoins et les Litecoins ont-elles une réelle valeur spéculative ?

Quel avenir des Bitcoins et des Litecoins ?

bitcoin future

Depuis plusieurs semaines, on assiste à une stabilisation du cours du Bitcoin ainsi qu’à une stabilisation du cours du Litecoin.

On peut donc s’interroger sur la pérennité des Bitcoins et des Litecoins et on peut même aller encore plus loin en s’interrogeant sur l’avenir de ces deux cryptomonnaies.

Monter un ordinateur dédié au calcul de Bitcoin ou de Litecoin

bitcoin rig

Comme nous l’avons vu dans les articles précédents, une des manières les plus rapides pour obtenir des Bitcoins ou des Litecoins (ou tout autre cryptocoins) est d’utiliser la puissance de calcul d’un ordinateur.

Il est possible d’utiliser votre ordinateur mais le mieux reste de monter une machine, un super calculateur, dédié au mining. Ces ordinateurs dédiés au mining de bitcoins ou litecoins sont appelés rig.

Nous allons donc voir quelles sont les possibilités qui s’offrent à nous en détaillant 3 points:

  • le choix du matériel dédié au mining
  • les logiciels à installer pour pouvoir miner des cryptocurrencies
  • la supervision de votre super calculateur (rig)

Qu’est-ce qu’un rig de mining de Litecoins ?

On appelle rig un ordinateur qui va être dédié au calcul des litecoins ou des bitcoins. Ces ordinateurs sont dédiés à cette tâche et ne servent qu’à çà. Ils fonctionnent généralement 24 heures sur 24.

Les rigs utilisent plusieurs cartes graphiques (jusqu’à 5 sous Windows, jusqu’à 8 sous Linux) pour calculer les cryptocoins.

Ce sont donc des machines avec un équipement spécifique qui, comme vous allez le voir après, n’est pas forcément un matériel très cher.

L’avantage de ces machines est qu’elles font très bien leur job à savoir calculer des bitcoins ou des litecoins et qu’elles sont simples à installer, à configurer et à administrer.

Les inconvénients majeurs d’un rig sont la consommation électrique élevée (car il faut être capable de faire fonctionner plusieurs cartes graphiques), le bruit et la chaleur dégagée.

Choisir son matériel dédié au mining

Le choix de votre matériel dédié au mining de Bitcoins ou de Litecoins va dépendre de plusieurs éléments:

  • votre budget (car les cartes graphiques peuvent coûter cher)
  • votre compteur électrique (inutile de faire 5 rigs avec 5 cartes graphiques si vous avez un compteur électrique pas assez puissant)
  • l’endroit où vous allez mettre votre rig en sachant qu’il va dégager de la chaleur, faire du bruit et qu’il nécessite une connexion internet.

Les cartes graphiques

Une fois que vous serez fixé sur ces points, vous devrez décider du nombre de cartes graphiques de votre mining rig. Personnellement je vous conseille de ne pas dépasser 5 cartes graphiques simple GPU (style HD7950) ou 3 cartes graphiques bi-GPU (style HD5970).

De la même manière, ne prenez que des cartes graphiques ATI (car beaucoup plus performantes pour faire du bitcoin mining ou du litecoin mining).
Je vous conseille également de ne mettre que les même séries de cartes sur un rig. Ainsi, évitez de mettre des 7950 avec des 6950 sous peine d’avoir des soucis de drivers.

Pensez également que les rigs peuvent être évolutifs. Vous pouvez ainsi décider de faire un rig avec une seule carte graphique puis, lorsque vos finances le permettront, ajouter une ou deux cartes.

La carte mère

Une fois fixé sur les cartes graphiques, il vous faut une carte mère capable de toutes les supporter. Une carte mère avec 3 ou 4 slots pcie x16 coûte relativement cher. Par chance, il est possible de convertir des ports pcie x1 en port pcie x16. De plus, il nous faut juste le connecteur, la vitesse n’est pas très importante pour le mining.

Encore une fois, afin de limiter les coûts, je vous conseille de prendre des cartes mères AMD style Asrock Extrême 3 ou Asrock Extreme 4. Elles coûtent dans les 80€ et supportent facilement 4 cartes graphiques.

Le processeur

Concernant le processeur, prenez le moins cher car celui-ci ne joue pas un rôle très important dans le calcul des bitcoins ou des litecoins (car on utilise le GPU mining).

La mémoire

Pour la mémoire, 4Go sont suffisants car c’est la mémoire des cartes graphiques qui sera sollicitée. Toutefois, par confort (et vu le prix de la DDR3), je vous conseille de prendre une barrette de 8Go.

Le stockage

Pour installer le système d’exploitation, deux possibilités:

  • sur une clé USB: pas cher mais lent
  • sur un disque dur: un peu plus cher mais plus fiable. Je vous conseille de prendre un disque au format 2.5 qui ne consommera pas beaucoup.

L’alimentation

L’alimentation est un élément crucial dans un rig destiné au mining de bitcoins ou de litecoins. En effet, nos cartes graphiques vous tournez à 100% 24 heures sur 24. Par conséquent elles vont consommées un maximum d’électricité.

Je vous recommande de prendre une alimentation de 1000 watts si votre rig comporte 3 cartes graphiques, ou une de 1200 watts si vous avez 4 cartes graphiques (ou 3 cartes graphiques bi-gpu).

Le boitier

Pour le choix du boitier vous allez pouvoir vous faire plaisir et laisser votre imagination vous guider. En effet, même si vous pouvez acheter un boitier (cher et souvent pas conçu pour recevoir et refroidir autant de cartes graphiques), je vous conseille d’utiliser (ou de fabriquer) un châssis très aéré.
Personnellement j’utilise des cagettes plastiques achetées chez Casto pour 6€ :-).

Divers

Je ne parle par d’écran, de lecteur DVD et des autres périphériques car ceux-ci ne seront nécessaires que pour l’installation.

Le choix des cartes graphiques pour miner du Bitcoin ou du Litecoin

Il existe des dizaines de cartes graphiques ATI différentes, toutes plus ou moins performantes.
Voici celles que j’utilise:

  • HD7950: 550Mh/s pour bitcoin, 550Kh/s pour Litecoin, 200€ neuve
  • HD6950 / HD6970: 450Mh/s pour bitcoin, 450Kh/s pour Litecoin, 100€ occasion
  • HD5970: 700Mh/s pour bitcoin, 700Kh/s pour Litecoin, 250e occasion

Les cartes graphiques HD7950 et HD6950 / hd6970 sont performantes, pas chères, silencieuses, se trouvent facilement et ne chauffent pas trop.

Les cartes graphiques 5970 sont des cartes bi-GPU et donc très performantes mais elles coûtent chères, chauffent beaucoup et se trouvent difficilement.

Pour avoir plus d’informations concernant les cartes graphiques je vous recommandes de visiter les sites suivant:
* pour bitcoin: Bitcoin Hardware
* pour litecoin: Litecoin Hardware

Les logiciels nécessaires pour pouvoir miner du Bitcoin ou du Litecoin

Après  avoir installé Windows, vous devez installer les derniers drivers disponibles pour vos cartes graphiques. Je vous recommande d’utiliser l’utilitaire fourni par AMD.

Ensuite, installez le SDK AMD, qui permettra d’accéder aux fonctions avancées de vos cartes graphiques.

Ensuite, vous devez un logiciel de mining afin de pouvoir calculer des Bitcoins ou des Litecoins. Les deux principaux logiciels de mining sont:

  • Reaper: peu d’options, compatibles avec peu de cartes et gourmand en mémoire.
  • CgMiner: très complet, simple d’utilisation, permet l’overclocking, peu consommateur en ressource.

J’utilise CgMiner sur tous mes rigs car il dispose d’une panoplie de paramètres plus ou moins intéressants et surtout car il affiche les températures des cartes graphiques.

Voici un exemple de configuration de CgMiner pour les cartes graphiques HD7950:

color 0A
setx GPU_MAX_ALLOC_PERCENT 100
setx GPU_USE_SYNC_OBJECTS 1
cgminer --scrypt -o stratum+tcp://server:3333 -u user -p pass --gpu-engine 980 --gpu-memclock 1300 --failover-only --shaders 1792 --thread-concurrency 24000 -I 18 --lookup-gap 2 -g 1 -w 256

Voici un exemple de configuration de CgMiner pour les cartes graphiques HD6950:

cgminer --scrypt -o stratum+tcp://server:3333 -u user -p pass --worksize 256 --lookup-gap 2 --gpu-engine 900 --gpu-memclock 1375 --thread-concurrency 7040 -g 1 --intensity 19 --worksize 128 -g 1

Voici un exemple de configuration de CgMiner pour les cartes graphiques HD5970:

cgminer --scrypt -o stratum+tcp://server:3333 -u user -p pass --shaders 1600 --intensity 18 -Q 0 -s 60 -E 120 --worksize 128 -g 1

Superviser votre rig de mining

Une fois que tout est en place, configuré et opérationnel, il ne reste plus qu’à installer un logiciel de contrôle à distance.

Le plus complet est Teamviewer et en plus, il est gratuit.

Vous pouvez le télécharger ici.

D’autres logiciels peuvent être utilisés: VNC, le Remote Desktop de Windows, Dameware Remote, …

Pour aller plus loin

Dans cet article nous avons vu comment installé un rig de mining sous Windows pour calculer des Bitcoins et des Litecoins.

Il faut savoir qu’il existe des distributions Linux spécifiques au mining. La plus connue est basée sur Debian et se nomme BAMT.

Je l’ai essayé quelques semaines et j’ai rencontré plusieurs problèmes, c’est pourquoi je ne vous en ai pas parlé dans cet article.

Saviez-vous qu’il existe des casinos en ligne bitcoin disponibles. Jetez un coup d’oeil à cette liste de casinos en ligne qui acceptent les Bitcoins.

N’hésitez pas à me poser vos questions concernant le choix de votre matériel, je me ferai une joie de vous aider (ou de vous conseiller).

 

Mining Rig Vidéo

Bitcoin, Litecoin: petits rappels sur le mining

Ce qui suit s’applique sur toutes les cryptocurrencies: Bitcoin, Litecoin, PPCoin, Terracoin, …

Comment sont créés les Bitcoins ?

Les “coins” sont créés en trouvant des “blocs”. Un bloc est une collection de transactions qui ont été hashées et ajoutées à la chaine officielle (blockchain).

Chaque fois que vous envoyez ou recevez une transaction, un certain nombre de confirmations sera nécessaire afin de valider que la transaction a bel et bien été hashée et ajoutée dans la chaine principale (blockchain).

Pour chaque bloc résolu, vous obtiendrez une récompense de 50 coins.

Comment résoudre un bloc ?

Pour résoudre et trouver des blocs, il faut miner en utilisant des logiciels dédiés à cette tache.

On distingue 4 sortes de mining:

  • CPU mining: utilise la puissance du processeur pour miner
  • GPU mining: utilise la puissance des coeurs de flux de la carte graphique pour miner
  • FPGA mining: utilise un FPGA (carte programmable) pour miner
  • ASIC mining: est un hardware spécifique au minage

Les blocs ne sont pas réellement “calculer”. En effet, vos logiciels de mining ne résolve aucun calcul mais ils émettent des hypothèses en se basant sur le hash du bloc précédent pour calculer le bloc en cours.

Il n’est donc pas possible de dire qu’un bloc est résolu à 55%. Soit il est résolu soit il est non résolu.

Évidemment plus votre force de calcul est élevée, plus vous soumettrez de shares et plus vous aurez de chance de résoudre un bloc.

La puissance de calcul est généralement mesurée en hash/sec, Khash/sec ou Mhash/sec.

Quelle est la difficulté réelle de résolution d’un bloc ?

Résoudre un bloc est difficile puisqu’il va dépendre en grande partie de votre chance.

Le pourcentage de chance qu’un seul share soit le gagnant qui résolve le bloc est déterminé par ce qu’on appelle la difficulté du bloc.

Cette difficulté change tous les 2016 blocs, mais n’augmente pas forcément (cela dépend de la vitesse à laquelle ont été résolu les 2016 blocs précédents).

Par exemple pour les Litecoins, un bloc doit être résolu toutes les 2,5 minutes. Si la moyenne de résolution des 2016 blocs précédents est plus rapide que 2,5 minutes alors la difficulté va augmenter. Dans le cas contraire la difficulté diminuera.

Plus il y aura de puissance de calcul sur une cryptocurrencie et plus sa difficulté augmentera rapidement.

Qu’est-ce qu’un bloc orphelin ?

On appelle bloc orphelin (ou invalide) un bloc qui a déjà été résolu.

Ce cas intervient par exemple lorsque 2 clients envoie au même instant un share gagnant. Dans ce cas le réseau choisira un bloc gagnant parmi les 2 clients et l’autre sera déclaré comme orphelin.

Évidemment la probabilité que cela arrive est faible mais cela est tout à fait possible.

Les pools de mining

Comme vous avez pu le lire, la chance de trouver un bloc dépend de votre force de calcul.

Même si l’on dédie plusieurs machines au mining, vous n’aurez pas énormément de puissance par rapport au réseau, c’est pourquoi il peut être intéressant de miner via un pool de mining.

Un pool de mining (mining pool) est tout simplement un rassemblement de miner dans le but de cumuler les puissances de calcul pour trouver plus rapidement des blocs.

Il existe 3 types de pool de mining:

  • les Pay Per Last Number of Share (PPLNS): qui vous rémunère en fonction de votre pourcentage de partage (shares) sur le dernier million de shares reçu par le pool
  • les Proportionnal (Prop): qui vous rémunère suivant le nombre de shares que vous avez envoyé pour trouver le bloc.
  • les Pay Per Share (PPS): qui vous rémunère pour chaque share envoyé

Chaque type de pool de mining a des avantages et des inconvénients.

Personnellement je choisis mon pool de mining en fonction de la qualité du service (disponibilité du pool par exemple), du nombre de miners et de la taxe du pool.

La taxe du pool est un pourcentage de vos bénéfices qui sont gardés par le pool pour payer le serveur, la connexion, etc…

Généralement ces frais ne dépassent pas 5%.

Si vous êtes intéressés je connais un très bon pool semi-privé de francophones où l’ambiance est sympa et détendue 🙂

Les partages erronés

Les partages erronés (ou share stale) peuvent arriver lorsque vous envoyez un share qui a déjà été émis par un autre miner. Dans ce cas la, le share est le plus fréquemment ignoré, et il ne vous sera pas compté.

Si vos miners sont correctement configurés, vous ne devriez pas dépasser 1% de stale shares.

Voilà c’est fini pour ce petit rappel 🙂 J’espère que cela vous servira.

Comprendre le fonctionnement des Bitcoins et des Litecoins

D’où proviennent les Bitcoins et des Litecoins ?

Les Bitcoins et les Litecoins, comment toutes les cryptocurrencies, sont générées en minant (mining). Cela signifie tout simplement que des chaines appelées hash sont calculées par des ordinateurs (ou des équipements dédiés).

Ces chaines sont alors ajoutées à ce qu’on appelle blockchain. Une fois qu’un certain nombre de hash sont calculés et que le block complet est créé, alors vous recevez des pièces (bitcoins ou litecoins par exemple) en récompense.

Le mining (calculé des hashs pour trouver des blocks) est la seule méthode qui existe pour générer des bitcoins ou des litecoins.

Il existe 2 manières de miner:

  • en solo: vous trouvez des blocks tous seul, cela nécessite donc d’avoir un équipement conséquent pour miner.
  • en pool: vous minez avez d’autres personnes et vous vous partagez les récompenses.

Comment obtenir des Bitcoins et des Litecoins ?

Pour pouvoir recevoir des Litecoins, il vaut faudra installer le portefeuille Litecoin, ce qui vous permettra de générer des adresses pour recevoir vos litecoins.

Pour générer ces adresses c’est relativement simple: dans votre portefeuille vous avez un onglet “Receive” dans lequel vous pouvez voir toutes vos adresses de réception et en créer de nouvelles. Il n’y a aucune limitation concernant le nombre d’adresses de réception. De plus, tous les Litecoins reçus sur vos adresses seront visibles dans le libellé “Grand total”.

Ce mode de fonctionnement est valable pour toutes les cryptocurrencies, ainsi Bitcoin fonctionne de la même manière.

Qu’est-ce que le client, le portefeuille et les adresses ?

Rentrons un petit peu plus dans le détail en définissant ces termes:

  • le client: est le logiciel qui permet de gérer les adresses de réception et les différentes transactions (entrantes ou sortantes). Il utilise le fichier wallet.dat pour sauvegarder ces informations.
  • le portefeuille (wallet): le wallet fonctionne comme un vrai portefeuille, il contient vos litecoins ou vos bitcoins. Il ne faut donc surtout pas le perdre ou corrompre le fichier wallet.dat sinon vous perdez toutes vos pièces. De plus, je vous conseille de protéger et crypter via un mot de passe de votre choix votre wallet (il y a un menu qui permet de faire cela facilement), afin d’éviter les vols et autres désagréments.
  • les adresses: qui vous permettent de recevoir des pièces. Cela correspond à différents emplacements dans votre portefeuille.

Comment le client Litecoin envoie des pièces ?

Maintenant que vous avez reçu vos premiers Litecoin ou bitcoin, il peut être intéressant d’en envoyer (par exemple sur des sites de trading). Il vous suffit d’utiliser le client et précisez l’adresse de réception et de valider.

En faisant çà, le client va broadcaster la transaction sur le réseau peer-to-peer de votre cryptocurrencies. Cela signifie que tous les clients connectés sur le réseau seront notifiés de la transaction.

Evidemment le client qui possède l’adresse de réception se vera alors crédité du montant envoyé.

Notez qu’il faudra un certain nombre de confirmations pour que la transaction soit totalement validée. Une confirmation est envoyée à chaque fois qu’un miner trouve un block et que votre transaction est incluse dans le blockchain.

Cela peut paraitre compliquer mais lorsque vous l’utiliserez vous verrez que c’est super simple 🙂

En savoir plus sur l’envoi de litecoins et de bitcoins

Imaginons que vous avez reçu 50 bitcoins dans une seule transaction et que vous souhaitez envoyer 50 bitcoins à un ami. Le client va envoyer les 50 bitcoins directement dans un seul “morceau” (ou chunk).

Si vous souhaitez envoyer moins de 50 pièces, alors le client va créer 2 transactions: une pour l’envoi et une pour le change.

Ainsi si vous avez 50 bitcoins et que vous souhaitez envoyer 5 bitcoins à un ami. Alors le client va créer une transaction qui contiendra 5 bitcoins à destination de votre ami. Puis le client va créer une seconde transaction de 45 bitcoins qu’il enverra à une adresse cachée de réception de votre portefeuille. Intelligent non ? :p

Pourquoi des frais de transactions ?

Évidemment l’envoi et la réception de litecoins ou de bitcoins n’est pas gratuit (mais presque).

Afin d’éviter des attaques de type envoi et réception sans fin, chaque transaction à un coût qui sera automatiquement déduit de votre compte lors de l’envoi de pièces.

Installer Litecoin sur un serveur Linux

Comme vous le verrez dans un prochain article, nous avons lancé un casino en ligne qui prend comme monnaie les litecoins et les bitcoins (et peut être bientôt les ppcoins).
Pour que ce projet soit réalisable, j’ai été amené à installer un client litecoin sur mon serveur Linux.

Dans ce tutoriel, je détaille les différentes étapes qui permettent l’installation du client Litecoin sous Linux.
Mon serveur est un Ubuntu Server mais le tutoriel peut s’appliquer à n’importe quelle distribution basée sur Debian.

Installation des prérequis à Litecoin

Pour installer les prérequis nécessaire à l’installation de Litecoin sur Ubuntu, il faut exécuter:

apt-get install build-essential libssl-dev libdb5.1-dev libdb5.1++-dev libboost-all-dev git

Pour installer les prérequis nécessaire à l’installation de Litecoin sur Debian, il faut exécuter:

apt-get install build-essential libssl-dev libdb4.8-dev libdb4.8++-dev libboost-all-dev git

Téléchargement des sources de Litecoin

Une fois les prérequis installés, il faut télécharger les sources du client Litecoin qui sont disponibles sous forme de package git:

git clone git://github.com/litecoin-project/litecoin.git

Compilation et installation de Litecoin sur Linux

Une fois les sources de Litecoin récupérée, il faut lancer la compilation. Pour cela, on se place dans le répertoire des sources:

cd litecoin/src

Ensuite, il faut trouver le nombre de coeurs disponibles sur votre serveur Linux:

cat /proc/cpuinfo | grep -i "model name"

Ce qui retournera quelquechose de la sorte:

model name      : Intel(R) Atom(TM) CPU N2800   @ 1.86GHz
model name      : Intel(R) Atom(TM) CPU N2800   @ 1.86GHz
model name      : Intel(R) Atom(TM) CPU N2800   @ 1.86GHz
model name      : Intel(R) Atom(TM) CPU N2800   @ 1.86GHz

Le nombre de lignes correspond au nombre de coeur disponibles. Dans mon cas, ma machine dispose de 4 coeurs, je lance donc la compilation via la commande suivante (remplace -j4 par votre nombre de coeurs):

make -j4 -f makefile.unix USE_UPNP=

Si en lançant la commande précédente vous rencontrez des erreurs, alors mettez à jour vos packages via la commande suivante puis relancez la compilation:

apt-get upgrade

Si vous n’avez pas d’erreurs, on copie litecoind dans le répertoire /usr/bin:

cp litecoind /usr/bin/litecoind

Et voilà litecoind est installé.

Configuration de Litecoin

Pour configurer Litecoin, il suffit de créer un fichier litecoin.conf:

mkdir ~/.litecoin
nano ~/.litecoin/litecoin.conf

Puis spécifiez vos paramètres:

server=1
rpcallowip=127.0.0.1
rpcuser=jhd
rpcpassword=monmotdepasse

Pour des raisons de sécurité, je vous recommande de limiter les droits du fichier de configuration:

chmod 600 ~/.litecoin/litecoin.conf

Démarrer Litecoin sur Linux

Il ne nous reste plus qu’à démarrer le serveur Litecoin via la commande:

litecoind -daemon

Vous verrez alors le message:

litecoin server starting

Vous pouvez désormais exécuter des commandes sur votre client Litecoin:

litecoind getinfo

La liste des commandes utilisables est disponible sur le wiki de Bitcoin (ce sont les même pour Litecoin)

 

A la découverte des cryptocurrencies

Dans l’article précédent, nous avons découvert Bitcoin, monnaie virtuelle la plus connues et la plus solvable (? :-)) mais il existe de nombreuses autres monnaies virtuelles ou cryptocurrencies.

Nous allons essayer de découvrir les principales dans cet article et de voir si ce sont juste des forks ou bien s’il faut vraiment s’y intéresser.

Bitcoin

C’est la monnaie virtuelle de référence, celle qui est la plus connue et qui vaut le plus actuellement. Les algorithmes de hashage sont SHA-256 et RIPEMD-160. Un double hash en SHA-256 est utilisé pour obtenir le hash des blocs et donc la preuve de travail, tandis qu’un SHA-256 suivi d’un RIPEMD-160 est utilisé pour construire les adresses bitcoins.

En tout il y aura uniquement 21 millions de Bitcoins.

De nombreux sites d’échanges accepte cette monnaie qui est reconnue comme une vrai monnaie avec un réelle valeur.

Notre premier article porte sur cette monnaie. Je vous encourage à aller lire l’article 🙂

Litecoin

Les litecoins sont la seconde monnaie virtuelle la plus connues et la plus utilisée.Son symbole est LTC.

A la différence des bitcoins, les litecoins utilisent un algorithme de script pour trouver les blocks, ce qui oblige à utiliser un hardware plus spécifique (la mémoire est plus sollicitée).

Au total, il y aura un maximum de 84 millions de Litecoins.

On peut ainsi utiliser la CPU ou la GPU pour miner et trouver des litecoins.  Les asics (hardware spécifique pour trouver des monnaies virtuelles) ne sont pas encore opérationnels pour trouver des litecoins, ce qui est un énorme avantage car cela évitera un crash du marché.

La valeur d’un Litecoin varie entre 1$ et 5$ et de nombreux sites acceptent cette monnaie. Ainsi BTC-E, Bitparking (et prochainement MTGOX) tradent les litecoins.

PPCoin

Les PPCoins sont la troisième monnaie virtuelle la plus disponibles et échangée sur le marché. Elle se base sur les algorithmes du Bitcoin mais introduit de nouveaux concept, notamment concernant la consommation électrique nécessaire pour son décodage.

Son symbole est PPC et il est échangé sur quelques places de marché (Vircurex, BTC-E).

Les autres monnaies virtuelles

Il existe de nombreuses autres monnaies virtuelles, plus ou moins laissées à l’abandon ou pas encore suffisamment présentes:

  • Namecoin (NMC): qui sont souvent miné en combinaison avec les Bitcoins.
  • Terracoin (TRC): qui se base sur les bitcoins avec comme différence un ajustement de la difficulté plus rapide.
  • Devcoin (DVC): qui peuvent être miné en combinaison avec les Bitcoins. La particularité des devcoins est que 90% des pièces générées reviennent à la fondation Devcoin.
  • NovaCoin (NVC): qui utilise un algorithme de script (similaire au Litcoins)
  • Freicoin (FRC): Tout comme les Devcoins, 80% des pièces reviennent à la fondation (pendant les 3 premières années)
  • Bytecoin (BTE): une copie des Bitcoins mais qui démarre plutôt bien avec ungros intérêt de la part des miners
  • BBQCoin (BBQ): une monnaie qui a été attaquée dès sont démarrage par des attaques de type 51% (en gros de grosses infrastructures ont miné cette monnaie)

Il peut être intéressant de miner (calculer sur ces monnaies) dans un objectif purement spéculatif. En effet, pour obtenir un Bitcoin il vous faudra plusieurs jours alors que la plupart de ces monnaies alternatives peuvent être calculées assez rapidement.

Vous pouvez donc obtenir de nombreuses pièces et attendre des mois (voir des années) avant que celles-ci prennent une quelconque valeur.

Mais pourquoi des Bitcoins ?

Tous les jours nous utilisons de l’argent pour nous offrir des vêtements, de la nourriture, de l’essence et autres besoins indispensables (ou pas :p). L’ensemble des transactions que nous effectuons rentre dans un système monétaire rodé composé de divers intermédiaires (banques, places boursières, forex, etc…).

Derrière tout ce système se cache de nombreuses opérations pas du tout transparente pour nous simples utilisateurs. Et évidemment derrière chacune des opérations que l’on peut être amené à effectuer on va nous ponctionner des tunes :-(.

C’est pourquoi des anonymes dont le pseudonyme est Satoshi Nakamoto ont mis en place et pensé à un système monétaire totalement révolutionnaire, libertaire et anti système bancaire.

Ces anonymes, dont personne ne connait vraiment l’identité, ont publié un certain nombre d’idées décrivant les caractéristiques d’une monnaie décentralisée et totalement indépendante du système monétaire bancaire actuellement plébiscité par tous les hommes. L’ensemble de ces idées peuvent être téléchargé sur le site officiel de Bitcoin.

La vidéo suivante présente le concept Bitcoin(elle est en anglais mais elle est très bien réalisée):

Qu’est-ce que Bitcoin ?

On pourrait résumer Bitcoin à deux choses:

  • un portefeuille (sous forme de logiciel libre et gratuit) qui vous permet de stocker des pièces appelées Bitcoins sur votre ordinateur, smartphone ou autre.
  • un protocole d’échange monétaire basé sur le Peer To Peer

Le portefeuille (wallet) vous permet comme un portefeuille classique de stocker votre argent, vos pièces. Il faut prendre soin de ne pas le perdre (par exemple un formatage de machine) car vous perdrez alors vos coins.

Il existe de nombreux sites de wallets en ligne, mais je vous déconseille de les utiliser car si ces sites semblent sérieux, rien ne les empêche de se barrer avec votre argent.

L’échange (envoi et réception de pièces) se fait via un réseau P2P constitué des personnes utilisant un wallet. Ainsi lorsque quelqu’un vous envoie un bitcoin, il faudra attendre plusieurs vérifications des autres usagers du réseau P2P avant que la transaction n’apparaisse comme étant valide.

Ce fonctionnement assure rapidité et sécurité aux transactions et aux divers échanges de Bitcoins.

L’intérêt du public pour les Bitcoins est d’autant plus important que le nombre total de Bitcoins possible est de 21 millions. Celà a donc créer une petite bulle spéculative autour de cette monnaie virtuelle. Et même si on considère les Bitcoins comme une monnaie virtuelle, leur valeur est belle et bien réelle.

Satoshi Nakamoto a imaginé Bitcoin pour que les 21 millions de pièces soient trouvées d’ici 2030 mais vu la croissance impressionnante de l’intérêt porté à ces pièces certains pensent que l’ensemble des coins sera trouvé d’ici 2025.

 Comment fonctionne Bitcoin ?

Bitcoin utilise la puissance de calcul de tous ses usagers afin de vérifier et archiver les transactions effectuées. Pour celà, les concepteurs de Bitcoins ont imaginé que cette puissance pourrait être délivrée en utilisant la puissance des processeurs (et des processeurs de vos cartes graphiques par la suite).

Evidemment, pour inciter les gens à utiliser ce fonctionnement, les anonymes ont pensé à rémunérer les usagers suivant une idée simple: plus des puissance de calcul on délivre et plus on sera rémunéré en Bitcoins. En gros on calcule des blocks et pour chaque bloc trouvé on gagne des pièces 🙂

Il est maintenant tant de parler de la difficulté à trouver des Bitcoins. Et oui, il est évident qu’il ne suffit pas de laisser son pc allumé pour gagner des bitcoins et devenir millionnaire. Plus de Bitcoins sont trouvés et plus il est difficile d’en trouver d’autres: c’est la difficulté et celle-ci est réajustée tous les 2016 blocks trouvés.

A l’heure où j’écris cet article la difficulté est de 7673000. Vous pouvez suivre la difficulté et le status des blocks en direct sur le site AllChains.

Voiciun graphique montrant l’évolution théorique des Bitcoins au fil du temps:

total_bitcoins_over_time

 

Combien vaut un Bitcoin ?

Il n’est pas possible de répondre à cette question car la valeur du Bitcoin est en perpétuelle évolution. Le graphique ci-dessous nous montre l’évolution de la valeur du Bitcoin:

Bitcoin exchange

Comment avoir des Bitcoins ?

Il existe plusieurs méthodes pour avoir des Bitcoins:

  • Utiliser la puissance de calcul de votre ordinateur pour calculer des blocks et être rémunéré en Bitcoins
  • Acheter des Bitcoins sur ebay
  • Acheter des Bitcoins sur des sites spécialisés

Et là vous allez me dire mais pourquoi dépenser de l’argent pour acheter des bitcoins alors que je peux les calculer moi même: tout simplement car pour calculer un bitcoin ilvous faudra utiliser votre ordinateur pendant plusieurs jours et que l’électricité n’est pas gratuite. Maintenant vous pouvez faire comme moi et utiliser des machines dédiées au calcul des Bitcoins (machines appelées RIG).

Lorsque l’on utilise sa puissance de calcul pour trouver des BTC on dit qu’on mine du bitcoin.

Mais pourquoi vouloir absolument des Bitcoins ? Tout simplement car c’est une monnaie sur laquelle vous pouvez spéculer facilement, sans avoir de frais de transactions ou autre intermédiaire à rémunérer. Certains considèrent les BTC car un jeu d’autre comme un investissement et les derniers comme un placement 🙂

Bitcoin or Not Bitcoin ?

Telle est la question: est-il intéressant d’investir dans les Bitcoins ?

Hmmm. Difficile de répondre à cette question. Personnellement confié mon argent aux banques pour qu’elles en fassent je ne sais quoi ne me réjouit pas énormément.

Je serai tenté de dire que les cryptocurrencies offrent de nouvelles perspectives et une nouvelle vision du système monétaire. Des sites comme Amazon ou Mega acceptent déjà cette monnaie, ce qui est relativement encourageant.

Les cryptocurrencies font leur apparition sur ZeM.fr

Cela faisait un petit moment que j’hésitais à créer une catégorie dédiée aux monnaies virtuelles, également appelées cryptocurrencies. Voilà c’est chose faite.

L’objectif de cette catégorie est de vous faire découvrir les différentes monnaies virtuelles présentes sur le marché, comment les utiliser, comprendre ce qu’elle représente et comment les miner (les calculer).

Parmi ces principales monnaies virtuelles, la plus connues et celle qui sert de référence est le Bitcoin. Au moment où j’écris cet article un Bitcoin représente environ 100$ mais il a déjà frolé les 300$. Le Bitcoin se base sur du SHA. Le raccourci du Bitcoin est BTC.

Une autre monnaie virtuelle intéressante sur laquelle je ferai plusieurs articles est le Litecoin. C’est la petite soeur du Bitcoin. Elle se base sur du SCRYPT. Le raccourci du Litecoin est LTC. Actuellement un Litecoin représente environ 2$ mais il a déjà atteint les 5$.

Il existe des dizaines de monnaies virtuelles dérivées des Bitcoins et des Litecoins, généralement elles fonctionnent de la même manière à la différence prêt qu’elles ont peu de valeur mais non en reparlerons plus tard.

Voici un petit tour des futurs articles que j’écrirais sur les cryptocurrencies:

  • Présentation détaillée d’un Bitcoin
  • Présentation détaillée d’un Litecoin
  • Fonctionnement d’un blockchain et comment miner
  • Envoi de pièces et fonctionnement du portefeuille
  • Création d’un RIG dédié au mining
  • Installation d’un client Litecoin sur un serveur Linux

J’espère que ces sujets vous intéresseront 🙂

J’en profite également pour vous annoncer que désormais il y aura des notifications Facebook et Twitter 🙂

 

 

Inline
Inline