Débuter le Drone Racing FPV: Choisir son premier drone

drone fpv racing pas cher

L’achat d’un drone FPV de courses va dépendre de plusieurs critères tels que l’utilisation que vous allez avoir, le style de pilotage, le prix, le type de radio, le format de la frame, la puissance des moteurs, la résolution de la caméra et son inclinaison ou bien encore de l’autonomie et du positionnement de la batterie.

On trouve des drones à quasiment tous les prix et chaque marque propose des dizaines de modèles. Il n’est du coup pas forcément évident d’acheter son premier drone FPV car on se retrouve vite perdu dans cette jungle de quadcoptères.

Le budget ne doit pas être le critère principal que justifiera votre choix mais il devra vous conforter car le prix d’un drone de courses est généralement lié à son hardware, ses moteurs, sa caméra, sa carte de vol et autres équipements qui le compose.

Caractéristique d’un drone FPV

Parmi les dizaines de marque de drones et les centaines de modèles différents, il n’est pas simple de s’y retrouver. Mais vous pouvez orienter votre sélection en fonction de plusieurs caractéristiques matérielles et logicielles.

La taille du drone

Tout d’abord la taille du drone et de sa frame sera forcément liée à l’utilisation que vous en ferez. Il est évident qu’un drone de 5 pouces ne sera pas du tout adapté à une utilisation indoor pour slalomer entre les meubles de votre appartement par exemple.

La puissance des drones de courses est souvent en adéquation avec la taille de la machine. Ainsi en règle générale un petit drone sera moins puissant qu’un plus gros (mais ce n’est pas une science exacte hein :p).

Les moteurs du drone

Le second facteur de sélection doit être le type des moteur, brushed ou brushless, et leur puissance. Si vous êtes débutant n’investissez pas tout de suite dans des moteurs ultra performants car vous allez vous prendre des bûches qui ne pardonneront pas. Il serait dommage de casser un drone FPV ultra cher sans avoir réussi à le piloter plus de 5 minutes non.

Les moteurs brushed ne sont plus à la mode et on les équipe uniquement sur des petits modèles d’entrée de gamme du type Eachine QX90 ou Eachine QX95. Ces moteurs brushed ne sont pas très bruyant mais ils ne sont pas très véloce non plus.

Ceux de mon drone Eachine QX90 sont tous morts après quelques utilisations. Par contre ces moteurs brushed ne sont pas très cher et se remplacent très facilement.

Les moteurs brushless sont quant à eux plus puissants mais aussi plus onéreux. Tous les drones outdoor en sont équipés. Il existe de dizaines de références, de puissance, de diamètres mais il faut toujours garder en tête qu’un bon drone est un drone équilibré. Ne surdimensionnez pas les moteurs, cela ne servira à rien.

Notez également que les moteurs brushed sont reliés à des ESC qui les alimentent en électricité. La puissance des ESC peut donc être aussi un critère de sélection. La valeur basse pour les ESC qui équipent des drones racer FPV est de 20A.

Il existe également des cartes ESC 4 en 1 qui coûtent moins cher que 4 ESC distincts mais qui ont un inconvénient: si un des 4 ESC crame, alors il faut remplacer toute la carte.

Le contrôleur de vol du drone

Le contrôleur de vol d’un drone est la carte électronique qui permet de piloter et paramétrer le quadcoptère. C’est un peu comme l’ordinateur de bord de votre drone. C’est donc un élément indispensable et déterminant lors du choix d’un drone FPV.

Lorsqu’on regarde les descriptifs des drones en vente, on retrouve généralement les même carte contrôleur de vol: SPRacing, Naze32, CC3D, …

A titre personnel, je vous recommande de choisir une carte de vol qui supporte le logiciel de configuration CleanFlight ou Betaflight. En effet, Betaflight et CleanFlight semblent être des références dans l’univers des drones racers et vous trouverez un excellent support sur les forums et une multitude de vidéos et tutoriaux sur Youtube.

La réception radio du drone

Comme nous avons pu le voir dans l’article concernant l’achat d’une radiocommande pour drone, il vous faudra un récepteur radio compatible avec votre radiocommande.

FlySky et FrSky sont les deux protocoles que l’on rencontre le plus souvent et les récepteurs ne coûtent pas très chers (moins de 15€).

Faites attention lorsque vous achèterez votre drone FPV car il existe 3 sortes de pack drone:

  • le pack drone RTF (Ready To Fly): le plus simple car ce type de pack de drone inclut le drone et sa radiocommande. Le plus souvent le protocole radio est propriétaire, ce qui empêche le bind d’une radiocommande Turnigy, Taranis, …
  • le pack drone BNF (Bind And Fly): est vendu sans radiocommande, il faut donc être vigilant au protocole radio fourni: Flysky, FrSky, DSM, …
  • le pack drone sans récepteur radio: où vous pourrez utiliser votre propre récepteur radio. Déconseillé aux non bidouilleurs car il faudra faire quelques soudures pour intégrer votre radio au drone.

Un pack drone BNF sera parfait pour un débutant possédant déjà une radiocommande.

La caméra FPV du drone

Le choix d’une bonne caméra FPV est important car le pilotage en First Person View n’est pas forcément simple. Une caméra de qualité limitera les glitchs et autres freezes.

Plus l’image émise par la caméra sera bonne et plus agréable sera votre session de pilotage. Certaines marques telle que RunCam sont très réputées.

Généralement les drones FPV premiers prix sont équipés avec des caméras de mauvaise qualité mais ce n’est pas forcément gênant pour débuter. Il vous suffira d’upgrader votre drone par une caméra de meilleure facture par la suite.

La caméra FlyCam du drone

La FlyCam et autre GoPro n’est pas du tout obligatoire et tant mieux car le but est de filmer en haute définition vos vols et du coup le prix est relativement élevé.

Pour débuter je vous déconseille de mettre une FlyCam car vous allez crasher votre drone souvent. Autant limiter la casse non ? 🙂

Les batteries du drone

Pour les petits drones Indoor du 1S ou du 2S suffira. Pour les drones racers FPV destinés au Outdoor, vous pourrez utiliser du 3S au 6S.

Ici encore, il faut penser à l’équilibre du drone et ne pas sous dimensionner ou sur dimensionner la lipo.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *