Débuter le Drone Racing FPV: budget et matériel

Dans ce second article concernant les drones racers FPV, nous allons voir que la pratique peut vite coûter cher et qu’il est important de savoir ce que l’on compte faire avec son drone.

Si comme moi vous êtes impatient et que l’envie d’acheter directement et rapidement le matériel nécessaire pour voler en immersion avec son drone vous titille, je vous recommande de prendre une verveine pour vous détendre.

L’achat du matériel complet pour la pratique d’un drone de courses n’est pas si facile qu’il y parait.

Je me suis moi même précipité et j’ai fait des achats pas forcément utile.

En effet, quand je me suis décidé à me mettre au pilotage de drone, je me voyais déjà à frôler les arbres et à faire des backflips de grand malade. Ça s’était avant de brancher la batterie sur un drone FPV et d’essayer de le faire voler en l’air.

Le budget pour piloter un drone fpv

Pour débuter correctement la pratique du drone racing fpv il faut investir un certain budget dans du matériel. Ici je ne vous parlerai pas des derniers drones racers hyper performant, ni des moteurs brushless dernier cri.

Ceux qui veulent débuter la pratique ne veulent pas forcément y consacrer un gros budget. On va donc voir quel matériel est obligatoire pour piloter un drone racer fpv. Je vous proposerai certaines radiocommandes et certains modèles de drones que j’ai acheté et avec lesquels je vole actuellement.

Ce sont des modèles de drones d’entrées de gamme mais qui ont un excellent rapport qualité prix. A l’inverse, on ne vous présentera pas de drones jouets ou autres gadgets qui ne serviront qu’à vous dégoûter de la pratique du quadcoptère de courses.

Oubliez donc l’idée de piloter un drone FPV de course pour moins de 100€. Honnêtement, pour débuter correctement dans la discipline du pilotage de drone racing il faut au moins un budget de 350€.

Mais ne vous inquiétez pas: si la pratique du drone ne vous convient pas il sera facile de revendre votre matériel. D’où l’intérêt d’investir dans du matériel reconnu, cela facilitera énormément la revente. Une radiocommande Taranis ne reste que quelques jours sur LeBonCoin par exemple. Si vous achetez du matériel bas de gamme ou du toy drone, il sera tout simplement invendable (car c’est de la m*rde).

Si vraiment vous ne pouvez pas mettre une telle somme pour investir dans votre drone et dans son équipement, alors je vous invite à surveiller de prêt les forums spécialisés (cultureFPV, wearefpv, …) et les sites tels que LeBonCoin ou Ebay. On peut y faire de bonnes affaires et de nombreuses annonces sont déposées chaque jour.

A titre informatif, j’ai achdté mes lunettes FPV Eachine EV100, un qx95 et du spare pour 80€.

Enfin penser aux soldes et aux événements promotionnels tels que le black friday et le cyber monday. On y trouvera très souvent des drones pas cher et des pièces, Lipo, …

Choisir son matériel pour démarrer le pilotage d’un drone racer FPV

Quand je me suis mis en tête de devenir pilote de drone racer (comment y se la pète grave :p), je pensai qu’il suffisait que j’achète un pack drone complet à pas cher, quelques piles et à moi les airs.

J’avais tout faut et je vous invite à oublier cette idée de “Plug And Play”. Et tant mieux d’ailleurs car c’est en galérant qu’on apprend, et la satisfaction de voler sera d’autant plus importante.

Lorsqu’on souhaite démarrer le pilotage de drone racer il est important de se poser certaines questions:

Voler avec votre drone fpv en Indoor ou en Outdoor ?

C’est la première question qu’il faut se poser car le choix du drone va dépendre de ce que vous compter faire. Pour du vol indoor, de petits drones type TinyWhoop conviendront parfaitement alors que si vous souhaitez faire du outdoor il faudra un drone de courses capable de supporter le vent et une distance plus importante.

Il est également possible de prendre un drone mixte mais dans ce cas il faut savoir que les conditions météos devront être excellente car les drones polyvalents sont généralement de petite taille.

mini drone fpv racer

mini drone fpv racer

A quelle distance allez-vous voler ?

Cette question peut sembler idiote mais on arrive rapidement à dépasser une distance de 100 mètres. Il faudra donc une radio, un récepteur et un masque FPV capable de capter les ondes au -delà de cette distance si vous souhaitez faire de la longue distance.

Pour débuter je vous recommande de ne pas voler trop loin ou bien achetez de bonnes baskets car il faudra marcher pour récupérer votre drone lorsqu’il se sera lamentablement crasher 🙂

Et cela arrive souvent, notamment quand on débute. Même les meilleurs pilotes de drones racers connaissent des accidents. Il faut donc y aller progressivement 🙂

Où voler avec son drone racer ?

Pour voler dans des espaces type stade de sport ou champ de blé pas de souci particulier. A l’inverse si vous comptez slalomer entre les arbres et les bâtiments, alors il faudra une excellente réception de votre drone et des votre masque FPV. Le choix d’un bon VTX (video transmitter) deviendra alors primordial pour éviter les glitchs et autres blackscreen.

C’est plutôt désagréable de crasher son drone racer car on a perdu l’image ou la connexion.

De plus, si vous volez dans des endroits difficile d’accès et encombrés, il sera judicieux de prévoir un sac de transport pour tout votre matériel.

L’accès aux spots de vols peut parfois s’avérer difficile et il vous faudra escalader des obstacles ou bien passer sous des troncs (mode warrior ON).

best drone racer fpv

best drone racer fpv

A quelle fréquence allez-vous voler ?

Si vous comptez voler souvent il faudra prévoir un bon chargeur de lipos et plusieurs lipos pour pouvoir faire de bonnes sessions. Une batterie permet de voler avec son drone 5 à 10 minutes maximum.

Le fait d’avoir plusieurs batteries vous permettra ainsi d’enchaîner les vols pour prendre encore plus de plaisir.

Si vous ne comptez effectuer que quelques vols 1 ou 2 lipos seront suffisantes (mais c’est improbable car vous allez surkiffer :p).

Prévoir un budget pour réparer son drone

Mes débuts ont été vraiment pitoyable: précipitation, excitation, trop sur de moi, … Enfin bon au final j’ai lamentablement explosé mon petit drone FPV Eachine QX90 contre le sol après seulement quelques vols. Mais c’est ma faute car je me suis précipité et je me voyais déjà champion du monde de drone acrobatique 🙂

La morale de l’histoire est qu’il faut absolument faire du simulateur pour progresser, prendre en confiance et en compétences. Cet investissement en temps aura un impact direct sur votre budget puisqu’il vous permettra de réduire considérablement votre budget réparation de drones.

Je vous recommande tout de même de prévoir une petite cagnotte réservée au maintenance de votre drone: changement de batterie, de frame, d’hélice ou bien de VTX, … Même les pilotes de drones chevronnés commettent des erreurs et connaissent des crashes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *