Fabriquer une caméra HD de surveillance RaspiCam avec votre RaspBerry Pi

raspberry pi camera

Récemment j’ai pu lire un article de Christoph Buenger qui explique comment réaliser une caméra de surveillance accessible via Internet grâce à un simple RaspBerry Pi Modèle B et à un module caméra.

J’ai tout de suite été attiré par son article car il permet à moindre coût de réaliser votre propre caméra de surveillance haute définition pour à peine plus de 75€. Et çà tombe bien car j’ai justement un RaspBerry Pi qui prend la poussière dans un tiroir et un chat malicieux que j’aimerai bien surveiller :-).

Dans cet article nous allons donc voir comment fabriquer une caméra de surveillance, qu’on appelera RaspiCam, accessible par Internet en utilisant un RaspBerry Pi et un module caméra capable d’enregistrer en haute définition, tout en s’amusant :p

Qu’est-ce que RaspiCam ?

RaspiCam est une caméra de surveillance basée sur RaspBerry Pi capable de capturer et diffuser en temps réel des images via Internet.

Votre RaspiCam enregistrera en haute définition uniquement lorsqu’il y aura une activité (afin de ne pas enregistrer quand çà ne sert à rien). Et pour compléter le tout, les images seront disponibles en ligne et accessibles depuis n’importe quel ordinateur ou smartphone (via l’utilisation d’un navigateur Web).

Il ne vous restera plus qu’à faire preuve d’imagination pour placer votre RaspiCam dans un boitier de votre choix: carton, brique, boitier d’une vieille caméra de surveillance, ou bien encore Légo :-).

En plus d’être un projet sympa à réaliser, RaspiCam vous permettra de faire de belles économies car la fabrication d’une RaspiCam revient à environ 75€, alors qu’une telle caméra coûte plus de 200€ dans le commerce.

Les composants de la RaspiCam

Pour fabriquer une RaspiCam vous allez avoir besoin de plusieurs composants dont voici la liste:

  • Raspberry Pi Modèle B: c’est le RaspBerry Pi le plus répandu. C’est un mini ordinateur qui coûte environ 40€ en France et dispose de 700Mhz de CPU et 512Mb de Ram (ou 256Mb pour les premiers modèles). L’intérêt du Raspberry Pi Modèle B est qu’il supporte nativement la vidéo en haute définition.
  • Raspberry Pi Camera Module: c’est un module de capture vidéo spécialement créé pour le RaspBerry Pi, c’est pourquoi il s’interface facilement avec (un connecteur est disponible sur le RaspBerry Pi). Ce composant Caméra peut enregistrer en haute définition jusqu’à une définition de 1080 pixels. Le Raspberry Pi Camera Module se trouve facilement sur Ebay pour 25€.
  • Alimentation 5V 1A: pour pouvoir alimenter votre RaspiCam vous avez deux possibilités: soit acheter un adaptateur section 5V 1A (environ 10€ sur Ebay) ou bien utiliser une alimentation via un cable micro USB et un adaptateur USB vers micro USB (environ 5€).
  • Carte SD: pour installer le système d’exploitation RaspBian. Je vous conseille de prendre une carte de classe 10 au minimum pour que cela soit performant (environ 8€ sur la baie pour une carte SD Classe 10 de 8Go).
  • Clé wifi USB (optionnel): il est possible d’utiliser un câble Ethernet pour envoyer vos vidéos et images sur le net mais le plus discret reste l’utilisation d’un petit dongle USB wifi (environ 8€ sur la baie).
  • Boitier (optionnel): dans lequel vous mettrez l’ensemble de votre RaspiCam. Inutile de faire des frais inutiles ici, utilisez de la récupération (Lego par exemple, boite plastique, chassis divers, …).

Donc pour environ 86€, vous pourrez fabriquer votre caméra de surveillance haute définition RaspiCam 🙂

Installation de Raspbian pour votre RaspiCam

Aant de commencer à jouer avec la caméra, il vous faudra installer un système d’exploitation sur votre carte SD.
Je vous recommande l’installation de Raspbian car il est basé sur Debian et il est simple à utiliser. Je ne vais pas détailler l’installation de RaspBian car il existe de nombreux tutoriaux sur le net qui font çà parfaitement.

Une fois Raspbian installé sur votre carte SD, connectez sur le net votre RaspBerry Pi avec un câble RJ45 et sur votre télévision avec un câble HDMI. Branchez ensuite un clavier et une souris en USB puis démarrez votre RaspBerry Pi.

A cetter étape je vous recommande d’installer et d’activer un serveur SSH afin de pouvoir effectuer une prise de main à distance.

Une fois connecté en SSH, vous pourrez configurer le wifi (si vous souhaitez brancher votre RaspiCam en Ethernet vous pouvez sauter cette étape) en éditant le fichier des interfaces:

nano /etc/network/interfaces

Puis ajoutez ces lignes à la fin du fichier en prenant soin de remplacer le ssid et le mot de passe:

allow-hotplug wlan0 
iface wlan0 inet dhcp 
wpa-ssid "votre_ssid"
wpa-psk "votre_mot_de_passe_wifi"

Il ne vous reste plus qu’à brancher votre clé USB Wifi, brancher la caméra, et à redémarrer votre RaspBerry Pi:

reboot

Pour le branchement de la caméra sur votre RaspBerry Pi vous pouvez vous reporter à cette photo:

raspberry camera wiring

raspberry camera wiring

Maintenant vous pouvez assembler vos légos pour faire un beau boitier à votre RaspiCam.

Installation du logiciel de détection de mouvement sur RaspiCam

Comme nous souhaitons que notre RaspiCam ne se déclenche que lorsqu’il y a du mouvement, nous allons installer un logiciel de détection de mouvement qui s’appelle Motion.

apt-get install motion

La version actuelle de Motion ne supporte pas encore le module Caméra du Raspberry Pi, c’est pourquoi nous devons installer une version modifiée:

cd /tmp 
sudo apt-get install -y libjpeg62 libjpeg62-dev libavformat53 libavformat-dev libavcodec53 libavcodec-dev libavutil51 libavutil-dev libc6-dev zlib1g-dev libmysqlclient18 libmysqlclient-dev libpq5 libpq-dev
wget https://www.dropbox.com/s/xdfcxm5hu71s97d/motion-mmal.tar.gz
tar zxvf motion-mmal.tar.gz
mv motion /usr/bin/motion
mv motion-mmalcam.conf /etc/motion.conf

On active alors le daemon de Motion (service):

nano /etc/default/motion

Puis changer la ligne suivante:

start_motion_daemon=yes

On donne les droits nécessaires:

sudo chmod 664 /etc/motion.conf
sudo chmod 755 /usr/bin/motion
sudo touch /tmp/motion.log
sudo chmod 775 /tmp/motion.log

Pour la configuration de Motion, je vous propose de télécharger la configuration mise au point par Christoph Buenger. Vous pouvez la télécharger ici.

Il vous suffit de remplacer le fichier motion.conf par celui présent dans l’archive puis de redémarrer le Raspberry Pi:

reboot

Sauvegarder les vidéos

Le plus simple pour sauver les vidéos est de les sauvegarder dans un répertoire partagé Windows. En effet, il n’est pas concevable de stocker les vidéos sur la carte SD du Raspberry Pi car elle est relativement limitée en espace de stockage.

Nous allons donc configurer un répertoire partagé sur Windows (je pars donc du principe que vous avez une machine Windows sur votre réseau et que vous savez configurer un répertoire partagé avec droit d’écriture sous Windows).

Puis nous allons configurer le Raspberry Pi afin qu’il aille écrire les vidéos dans ce répertoire partagé:

nano /etc/fstab

Puis on ajoute la ligne suivante:

//IP_DE_VOTRE_SERVER_WINDOWS/NOM_DU_REPERTOIRE_PARTAGE /mnt/camshare cifs username=SHAREDFOLDERLOGIN,password=SHAREDFOLDERPASSWORD,iocharset=utf8,file_mode=0777,dir_mode=0777 0 0

Redémarrez votre Raspberry Pi et vérifier que le dossier /mnt/camshare a bien été monté.

Il ne vous reste plus qu’à éditer le fichier motion.conf pour y ajouter la ligne suivante:

target_dir /mnt/camshare

Redémarrer de nouveau votre Raspberry Pi.

Démarrer Motion au démarrage du Raspberry Pi

Encore une fois nous allons utiliser les fichiers de Christoph Buenger (Merci mec!) pour remplacer le script de démarrage /etc/init.d/motion par celui présent dans le fichier téléchargeable ici.

Quelques conseils pour votre RaspiCam

Afin de vous éviter d’essuyer les pots cassés, je vous donne quelques astuces pour utiliser correctement votre RaspiCam.

Mon premier conseil est d’étanchéifer votre boitier si vous utilisez votre RaspiCam en extérieur. Et oui car:

Electronique + Eau = Grillade 🙂

Mon second conseil est de vérifier la puissance du signal Wifi avant de percer votre cabanon de jardin pour y fixer votre RaspiCam.

Mon dernier conseil est de ventiler votre boitier afin que le RaspBerry Pi ne chauffe pas trop :-).

Visualiser les vidéos live de votre RaspiCam

Une fois que l’installation et la configuration seront fonctionnelles, vous pourrez accéder à un flux en temps réel capturé par votre RaspiCam.

Pour cela, il vous suffit d’ouvrir un navigateur sur l’url suivante:

http://ip_de_votre_raspicam:8080

Pour information, le port de diffusion de votre RaspiCam est défini dans le fichier motion.conf sous l’attribut stream_port. Pensez à modifier votre firewall, routeur, … afin de pouvoir y accéder.

Je vous conseille d’utiliser Firefox ou VLC pour accéder à votre flux live car la version 30 de Chrome ne semble pas fonctionner.

Des project avec votre RaspiCam

Pour les plus motivés d’entre vous, il existe de nombreux projets possibles basé sur votre RaspiCam:

  • chaine de TV Live Stream avec support du DLNA
  • intégration de votre RaspiCam dans votre solution médiacenter (MediaPortal, XBMC, etc…)
  • Ajout d’une motorisation pour permettre à la RaspiCam de tourner
  • Ajout de leds pour une RaspiCam nocturne
  • Envoi de SMS ou d’emails d’alertes
  • Ajout d’une batterie et son chrgeur solaire pour rendre votre RaspiCam autonome
  • Intégration de la RaspiCam sur un drone

Bon courage à tous, faites preuve de créativité et n’hésitez pas à m’envoyer des photos de vos RaspiCam, je les publierai sur le blog).

20 Responses to Fabriquer une caméra HD de surveillance RaspiCam avec votre RaspBerry Pi

  1. Philippe says:

    Je vois une application : construire un concurant à une caméra GoPro.

  2. Lionel says:

    Bonjour,

    Superbe presentation et super site. J’ai reussi avec les servomoteurs de mon projet en modifiant un peu ton code mais merci pour les explications.

    Comment faire pour envoyer/recevoir pour le port usb des données (chiffres ou des caractères) du raspberry vers l’arduino (l’envoi et la reception dans l’arduino, je sais le faire) ?

    Je developpe enormement en C mais si tu as à me proposer, je reste à ta disposition

    Merci

  3. alex says:

    genial ton tuto 🙂

    peut-on ajouter avec un NAS synology ? via DS Cam.

    Merci.

    Cordialement

  4. Alex says:

    En gros je voudrais integrer mon RPI Avec mon synology 212j via l app dscam.

  5. […] -http://www.zem.fr/fabriquer-une-camera-hd-de-surveillance-raspicam-avec-votre-raspberry-pi/ […]

  6. Fred says:

    Bonsoir et merci pour ce tuto. Mais je n’arrive pas a faire fonctionner la cam du raspberry. J’ai le modele b+. Est il possible d’avoir des explication plus précise par message privé.
    Merci

  7. sniper says:

    un boitier en Alu qu’on peut adapter pour le Raspicam en rajoutant un trou pour la cam :
    http://raspberry.ma/Configuration-raspberry-pi/comment-fabriquer-votre-propre-boitier-aluminium-pour-le-raspberry-pi.html

  8. Olivier says:

    Hello,

    Le module caméra du Pi et le module caméra NoIR sont vraiment excellents. Les deux softs livrés avec, raspivid et raspistill, permettent de faire tout ce que l’on veut.

    Voici un exemple d’un système de vidéo surveillance complet basé sur des Raspberry Pi et le module caméra : http://www.magdiblog.fr/domotique/systeme-de-tele-surveillance-abordable-avec-des-raspberry-pi/

  9. seb says:

    Bonjour,

    J’ai pu faire marcher le live streaming quelque minutes et depuis plus rien n’y fait.

    J’ai meme recommencer l’opération sur une carte SD différente sans succès.

    La commande raspistill -o me donne bien une photo, mais le streaming ne fonctionne pas.

    J’ai essayer de désactiver le parefeu Windows et d’ouvrir le port 8080 sur ma neufbox, sans résultat positif.

    Pouvez vous m’aidez s’il vous plait?

  10. Damien says:

    Bonjour à tous,
    Je cherche a réaliser la même caméra mais je n’ai pas d’internet dispo à l’endroit où je souhaite l’installer ” surveillance d’un chantier de construction”. Il faudrait y installer un module gsm 3g afin que le reseau internet soit le réseau gsm. J’ai déjà une caméra de ce type Ltl acorn 6210. Mais c’est très cher à l’achat.
    Merci pour vos conseils

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *